Luglio 3, 2022

NbaRevolution

Covid crisi politica in Italia

Pims : Santé Publique alerte, la sindrome inflammatoire se répand chez les enfants infectés par le Covid

La sindrome dei pims se répand de plus en plus chez les jeunes enfants. Cette maladie inflammatoire a causa di una contaminazione au Covid-19 reste rare mais Dangereuse. Santé Publique France renouvelle ce jeudi son alerte.

“In osservazione une très nette aumento du nombre des cas de PIMS“, alerte ce jeudi Santé Publique France dans un rapporto et de rajouter que “l’ampiezza della vague actuelle pourrait s’avérer supérieure à celle de la vague antérieure”.

Sindrome di Cet inquiétant inflammatoire multisystémique pédiatrique touche surtout les jeunes enfants et form l’une des principales forme graves du Covid chez les mineurs. Le risque : une possible “décompensation cardiaque à la phase aiguë”, indique la HAS.

Le Sindrome infiammatoria multisistemica pediatrica, plus communément appelé PIMS, est uneaffe rare mais potentiellement grave. Dès avril 2020, des pédiatres français signalaient une augmentation anormale de cas ressemblant à la maladie de Kawasaki et de cas de myocardites chez des enfants ayant récemment contracté à SARS-CoV-2. “Les mécanismes physiopathologiques du PIMS sont mal connus et l’hypothèse d’une réponse immunitaire hyperactive inadaptée, impliquant notamment les cytokines, est décrite dans la littérature”, explijanvier la 18 Haute Autorité de Santé (HA).

Et d’indiquer que des test biologiques “assez simples” permette di confermare un diagnostico di PIMS. Cependant “toute sospetto implica un prezzo en charge hospitalière sans attendre les résultats”, insiste la HAS.

Rara tomba mais

Ainsi, 849 caso en lien avec le Covid-19 ont été recensés depuis le début de la pandémie. Un sindrome rara mais Dangereux, d’autant que Santé Publique France constate “une très nette aumento” depuis la fin décembre, avec une vingtaine de cas recensés chacune des dernières semaines.

READ  Nîmes: Fête de la Science aux Carmes porta gioia a tutta la famiglia

Sur les 849 enfants, le plus souvent âgés de moins de 11 ans, tous ont dû être hospitalisés. Non 42% in rianimazione. Les garçons seraient davantage tocca il puisqu’ils rappresentativo del 60% dei ricoveri. Impossible pour l’heure d’en faire une généralité au vu du faible nombre de cas en France. L’âge médian des cas était de 7 ans (25% des cas avaient ≤ 4 ans et 75% ≤ 11 ans), SPF preciso.

Un enfant âgé de 9 ans est décédé dans un tableau d’inflammation systémique avec myocardite, indique aussi le rapport.

Une pathologie qui se déclenche des semaines après une contaminazione au Covid

Problemi, les sintomi évocateurs sont peu spécifiques. Ce qui peut conduire à un retard de diagnostic d’autant plus que l’infection à SARS-CoV-2 est souvent peu sintomatique, voire asymptomatique, chez l’enfant. Associazione Le tableau clinique du PIMS fuoco (souvent supérieure à 39 °C), altération de l’état général (apathie, asthénie extrême, perte d’appétit, frissons, pâleur, douleurs diffuses) et problemi digestivi (douleurs addominali, diarrhée, nausees, vomissements).

D’autres signes cliniques peuvent égallement être présents : pâleur, hypotension, éruptions cutanées, irritabilité, toux, céphalées…

“Un délai moyen de survenue des PIMS de quatre à cinq semaines dopo l’infezione par le SARS-CoV-2 est fréquemment observé (très nettement lors de la première vague de l’épidémie), alerte SPF. Nouvelle incoraggiante il ne serait pas exclu que “les forme cliniques des PIMS liés au variant Omicron se résélenté.”

De nombreux cas en occitanie

Dans son dernier rapport, l’agence indique égallement que l’Occitanie fait partie des régions les plus touchées par le Syndrome.

L’évolution des cas de Pimps in Francia.
SPF

Les régions ayant signalé le plus grand nombre de cas sont l’Île-de-France (328 ca, 35%), ProvenceAlpes-Côte d’Azur (134 ca, 14%), Auvergne-Rhône-Alpes (114 ca, 12 %), Occitania (65 ca, 7%), Grand Est (64 ca, 7%) e Nouvelle Aquitaine (42 ca, 5%). Les autres régions ont rapporté moins de 40 cas chacune. SPF

La vaccinazione come ricorre

Le 22 décembre dernier, le ministre de la Santé, Olivier Véran, officialisait l’accès à la vaccination anti-Covid aux enfants âgés de 5 à 11 ans. Selon une récente étude de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), vaccinazione cette ridurre il rischio di sindromi infiammatorie multisistemiche pediatriche.