Novembre 30, 2022

NbaRevolution

Covid crisi politica in Italia

commenta la brosse à dents est-elle née en jail ?

William Addis est né nel 1734 a Clerkenwell, un quartier de Londres. Entrepreneur prospère dans la papeterie et la vente de chiffons, sa vie bascule en 1780. Il a alors 46 ans et est arrêté, accusé à tort d’avoir déclenché une émeute.

Lui qui, de par son education et son statut social, est très sensible aux problèmes d’hygiène, a notamment du mal à se nettoyer les dents. Ce qu’on fait alors en frontant un chiffon recouvert de suie, de poudre de brique o de coquille d’huître écrasée. Problème, ça ne permet pas de se nettoyer entre les dents, terrain favori delle carie.

Comme à l’époque, le sucre raffiné an envahi l’Europe et que les riches Londoniens en raffolent, ils ont les dents souvent pourries. Alors come William Addis a du temps à tuer dans sa cellule, il réfléchit. C’est en osservante un garden passer le balai qu’il a l’illuminazione: c’est ça qu’il faudrait, mais pour la bouche. Il va inventare la brosse à dents que l’on connaît toujours.

Une brosse à dents realisée in prigione

En 1498, i cinesi avaient inventé quelque ha scelto s’approchant de la brosse à dents avec de la soie naturelle mais c’était cavallo da premio et à l’époque le Made in China restait in Cina. Addis, lui, invente la brosse à dents, si je puis dire, de série, celle qu’on use vous et moi !

Depuis sa cellule di prigione, il récupère discrètement un petit os de poulet de son repas, graisse la patte d’un surveillant pour qu’il lui fournisse des crins de chevaux, fait des petits trous dans l’os où il passe i touffes de poils avant de les attacher entre elles.

READ  Peccato per i sindacati sanitari

À sa sortie de prigione, il perfectne un poil, c’est le cas de le dire, le modèle et l’offre à des libraires avec qui il travaille. Détail d’importance, qui peut paraître curieux, mais au XVIIIe siècle, le biblioteche di Londra vendent aussi des médicaments et des fournitures qu’on trouve chez le pharmacien. La brosse à dents d’Addis rencontre un succès fulgurant qu’il permet de devenir richissime.

Il meurt en 1808, mais aujourd’hui encore sous le nom de Spazzolino della saggezza, sa compagnie fabbrica 70 milioni di brosses à dents par an in Grande Bretagna. Vous penserez désormais, 2 fois par jour pendant 2 minutes, ce qui est raccomandato per una dentizione in nichel, a William Addis, cet Illustre Inconnu qui désormais ne l’est plus !

La risposta è consigliata